http://googletranslate.webeden.co.uk

Que 2014 soit pour vous une belle et enrichissante année !

Vous êtes ici:Accueil » Articles » Des aliments, des hormones et du bonheur !

Des aliments, des hormones et du bonheur !

Smile loupeTout le monde a entendu parler de l’hormone du bonheur ! On la cherche, on la produit, on la stimule…  Alors, hormone qui influence notre bonheur, qui es-tu, comment t’appelles-tu et où te trouve-t-on ?

À vrai dire, il ne s’agit pas d’une, mais bien de plusieurs hormones !

Nous ne sommes pas toujours conscients du bonheur.  Le définir est une tâche ardue à laquelle beaucoup se sont attelés.  D’autres se sont fait un devoir de décrire différentes recettes pour y parvenir.  Pour ma part, je le vois comme un état plus ou moins permanent de bien-être et de joie, de satisfaction et de sécurité.  Pour favoriser et soutenir cet état, j’utilise un moyen tout simple qui fonctionne généralement très bien : une alimentation saine, variée et équilibrée qui peut garantir la santé de ces hormones et en stimuler la production…

Mais commençons par un petit tour d’horizon pour décrire ces fameuses hormones qui nous veulent du bien.

Lorsqu’on se sent bien, qu’on éprouve du plaisir, la sécrétion des deux hormones typiques du stress : le cortisol et l’adrénaline diminuent.  En échange, de la somatotrophine, hormone de croissance, et ce qu’on appelle dans le jargon médical “les hormones du plaisir” se libèrent.

couple 3Les hormones sexuelles sont en première ligne en matière de désir et de plaisir et donc de sensation de bonheur.  Chez la femme, les œstrogènes se combinent aux androgènes : les uns pour se sentir belle, attirante et séduire,  pour stimuler la circulation sanguine du vagin et augmenter l’appétit sexuel, les autres pour titiller sa sensibilité pendant les jeux érotiques.

Chez l’homme, c’est la testostérone qui influence sa joie de vivre, lui permettant d’être performant sur tous les plans, toujours “d’attaque”, ce qui lui procure satisfaction et sécurité.couple

Les hormones sexuelles ont un rôle très important à jouer dans la manière dont nous vivons notre quotidien, dans la manière dont nous nous sentons.  Les femmes en particulier, mais les hommes aussi, dans une moindre mesure, le découvrent parfois douloureusement au moment de la ménopause (eux, de l’andropause) : insomnies, palpitations, douleurs articulaires et musculaires, prise de poids et découragement qui les amènent souvent à consulter.  C’est le moment où le plaisir sexuel peut devenir bien plus difficile à trouver et même à rechercher…

Les phéromones sont des substances chimiques émises par tous les animaux (et certaines plantes) qui annoncent les chaleurs de la femelle et donc de sa disponibilité à l’accouplement.

2 chats

Chez l’être humain, les phéromones se mêlent à la transpiration et se dispersent dans l’air.  Depuis quelques années, les scientifiques ont réussi à les isoler et à en définir la caractéristique principale : leur rôle est de donner un caractère sympathique et attirant, explication scientifique à ce qu’on appelle le charme, parfois, justement, inexplicable.

Et selon les expériences de chacun, le désir, l’attirance, la séduction, s’ils ont pour finalité biologique la reproduction, n’ont-ils pas pour vecteur principal et comme point commun, la recherche du bonheur ?

Et enfin, que dire de la progestérone ? Cette hormone à qui l’on pourrait donner le doux nom de “baume pour l’âme”  prépare au sommeil avec la douceur d’une mère qui embrasse son enfant en lui souhaitant bonne nuit…  Elle stimule la formation de la gaine de myéline (enveloppe des neurones) et active la production d’opiacés (comme l’endorphine) qui agissent dans le cerveau comme des neurotransmetteurs à action antalgique et calmante.

Les endorphines, ou endomorphines, sont des composés “opioïdes” ! ça ne s’invente pas…  Secrétées par l’hypophyse et l’hypothalamus lors d’activité physique intense comme l’énervement ou la douleur, mais aussi l’entrainement sportif, l’excitation, l’orgasme, ces hormones ressemblent aux opiacés par leur capacité analgésique.  C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on les a baptisées “les hormones du bonheur”.  On les retrouve aussi bien dans le cerveau que dans la moelle épinière et dans le système digestif.

pavot graines pavot graines2 Pavot graines 3 pavot graines 4

La dopamine est une drogue naturelle de l’organisme qui stimule la créativité et l’imagination, donne de l’énergie tant physique que mentale, améliore la capacité de concentration, la réactivité, la perception et l’observation.  Une carence en dopamine est l’une des causes de la maladie de Parkinson…  La dopamine est l’hormone par excellence de la motivation.  Si on en bloque les récepteurs chez l’animal, il se laisse mourir de faim et de soif ! La motivation étant une source de performance, elle apporte des élans de bonheur !

La sérotonine est directement et irrémédiablement liée à l’humeur…  En effet, le taux de sérotonine influence l’humeur qui, à son tour, qu’elle soit bonne ou mauvaise, influence le taux de sérotonine ! La pratique régulière du sport augmente la sécrétion naturelle de sérotonine et l’exposition à la lumière du jour évite la transformation de la sérotonine en mélatonine.

sommeil nuitLa mélatonine, qui n’est produite que la nuit, favorise le sommeil.  Lorsque la lumière du jour commence à diminuer, nous produisons de la mélatonine qui agit alors comme un message de ralentissement du métabolisme.  Sa production ne dépend donc pas du sommeil, mais de l’alternance du jour et de la nuit.  La prise de mélatonine chez les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer améliore les symptômes de troubles des cycles du sommeil.  L’association lumière et mélatonine diminue les comportements agressifs de façon spectaculaire, les phases d’agitation et de réveils nocturnes.  Ainsi, en améliorant le sommeil de ces malades, on améliore leurs fonctions cognitives et leur humeur, donc leur bonheur…

L’ocytocine est l’hormone qui participe à la régulation de l’accouchement et de la lactation.   Elle est directement impliquée dans le processus de confiance, le comportement maternel, la reconnaissance sociale et la création de liens.  Elle augmente notre désir de tendresse et de rapprochement, donne envie de faire l’amour et sa concentration influence l’intensité d’un orgasme.     L’ocytocine pourrait également être créatrice de l’état de calme suivant le rapport sexuel, quand celui-ci s’est vu “couronné” de plaisir.  Quel bonheur alors !

Comment augmenter notre ressenti de bonheur et comment stimuler ces hormones ?

On sait tous que notre santé physique et notre santé mentale sont liées à notre équilibre hormonal, on sait moins comment améliorer ce lien !

Faire du sport, vivre à un rythme harmonieux, dormir suffisamment, équilibrer détente et efforts, c’est s’aider grandement dans la construction du bonheur.  La vie sociale satisfaisante, le rire, les caresses, le massage, l’amour, la sexualité, mais aussi la spiritualité sont autant de briques de cette construction.  Et le système hormonal doit être mis sous haute surveillance dans son entretien et son équilibre.

C’est là que l’alimentation intervient
et peut jouer un rôle très intéressant !

Par exemple, notre humeur dépend de notre taux de sérotonine.  Vous rappelez-vous cette hormone euphorisante qui nous rend détendus, satisfaits, sereins ? Pour la produire, l’organisme a besoin de tryptophane, un acide aminé présent dans les fromages et les poissons gras.  Cet acide aminé est aussi présent dans les germes de blé, les flocons d’avoine, les arachides, le soja et les haricots mungos.  Or, ces derniers contiennent aussi des glucides et le glucose active la transformation du tryptophane en sérotonine.

Simple et sain comme bonjour !

Les amateurs de truffes ou de fondant au chocolat savent combien ces merveilles les rendent heureux.  Pourquoi ? Le chocolat contient de la phénylalanine, un acide aminé qui maintient notre moral ensoleillé parce qu’il est le constituant de base d’un neurotransmetteur comme la dopamine ! Cette phénylalanine se retrouve aussi dans le soja, les arachides, les amandes, puis dans le thon, la truite, le bœuf (pour les inconditionnels de la viande dont je ne suis pas !) et les germes de blé.

Quant à la dopamine elle-même, elle provient de la tyrosine des œufs, des légumineuses et des flocons d’avoine.  Une recette ? Cookies au chocolat !

Cookies chocolat amandes4

L’ananas est riche en tryptophane, précurseur de la sérotonine.  Une recette ? Ananas confit à la vanille et au thé !

Ananas au thé et à la vanille

Le chou est le meilleur des légumes pour concentrer la sérotonine.  De plus il est plein de vitamines.  Une recette ? Chiffonnade de chou vert !

Chiffonnade de chou vert à la japonaise

La noix est riche en sérotonine, mais également en magnésium qui favorise l’assimilation du tryptophane qui se transforme en sérotonine…  Une recette ? Salade de pois chiches aux canneberges et aux noix !

Salade de pois chiches aux canneberges et aux noix de Grenoble

Voilà ! C’est tout simple…  Sauf que la chimie des hormones et l’équilibre de celle-ci, c’est en réalité extrêmement complexe et cela dépend de tant et de tant de facteurs dont beaucoup sont encore inconnus.   Mais en suivant ces quelques préceptes de vie saine et équilibrée, vous pouvez améliorer votre état intérieur et entretenir votre capacité personnelle au bonheur.

Bouger, manger équilibré, se relaxer et élever son être intérieur sont autant de chemins vers le bonheur.  Celui-ci se construit au quotidien, ne l’oublions jamais !

Cet article participe à la Croisée des blogs, organisée ce mois-si par
Jean-Pascal Guillon, du blog Les livres du bien-être.

À la croisée des blogs 66ème édition : Le bonheur logo croisee blogs 4353

Merci pour cette invitation, Jean-Pascal !

Donnez votre avis ou apportez vos suggestions à cet article et ces recettes
et partagez-les sur vos réseaux sociaux si vous les avez trouvés sympa, bien sûr…
Noix - phol

Bon appétit et à votre santé !

Pour tout connaître de l’alimentation gourmande et de la cuisine santé,
rendez-vous ici !
Des tas de cadeaux, de menus, de recettes vous attendent…

Apprenez comment vous régaler malin…






 Vous avez apprécié cet article ? Indiquez-moi juste votre prénom et votre e-mail (courriel) et je vous envoie gratuitement le livre « Les 10 aliments de la bonne humeur et leurs recettes ».

Commentaires (18)

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

© 2011-2013 Cuisine Santé-Saveur-Satiété© , tous droits réservés.

More in Articles (2 of 131 articles)
X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Retour en haut de la page