http://googletranslate.webeden.co.uk

Que 2014 soit pour vous une belle et enrichissante année !

Vous êtes ici:Accueil » Articles » Fraises et framboises : un duo sympathique !

Fraises et framboises : un duo sympathique !

duo fraises framboises

En ce tout début du moi de mai, je vous invite à un rêve collectif où se côtoient une gastronomie aux notes raffinées et une prévention santé aux allures épicuriennes.

Chaque année, avant même la floraison de mes buissons de lilas, je salive à la perspective de l’arrivée des fraises et des framboises.  Ces fruits ont le pouvoir d’ensoleiller mes étés pluvieux et de préparer mon organisme aux pires hivers.  C’est du moins les vertus que je leur prête et je me prépare longtemps à l’avance et avec impatience autant à leur cueillette qu’à leur dégustation. 

Très longtemps…

Un souvenir enchanteur

Une de mes nombreuses tantes mettait chaque année sa progéniture en « cure de fruits rouges« .  J’aimais par-dessus tout cette saison où nous lui rendions visite alors que sa table regorgeait de baies rouges, juteuses et savoureuses qu’on dégustait à grands renforts de tartes, coulis, smoothies, milk-shakes, gâteaux, fromage blanc, yaourt, crème fraîche, que sais-je ?

Il y avait aussi ces après-midi ensoleillés où nous tous, les enfants, nous étions invités à nous installer entre les rangées de framboises ou de fraises pour en cueillir et en manger à volonté.  Nous rentrions ensuite à la maison épuisés, les doigts rouges, les vêtements maculés et les ventres doucement arrondis de notre gavage gastronomique…  J’ai toujours pensé que la cure était un prétexte à cette bombance.  Et j’étais alors loin de savoir, à l’époque, à quel point le plaisir offert par ma tante était aussi un véritable remède de grand-mère !

 

Petite analyse…

Pour les Romains, la fraise était un remède universel capable de guérir tout et n’importe quoi, un fruit aux vertus magiques et aux bienfaits sans limite, tout comme sa cousine la framboise, à la réputation très ancienne de soulager l’infection au niveau des amygdales…  Bien sûr, ces réputations sont excessives et il convient de les nuancer, mais il n’empêche que ces petites baies savoureuses, parfumées et aux couleurs si sympathiques en cuisine, contiennent quelques substances très prometteuses en matière de prévention de maladies comme le cancer et la cataracte !

D’abord, la fraise et la framboise regorgent de vitamine C.  Cela en fait de ces fruits des activateurs de notre système immunitaire puisqu’elles possèdent aussi des vitamines B, surtout la B9 (celle qui réduit les risques de malformation du tube neural chez le fœtus, mais qui permet aussi de réduire les effets indésirables du méthotrexate, médicament utilisé dans le cadre du traitement du cancer, de l’arthrite rhumatoïde, du psoriasis !).

La fraise, grosso modo…

Fraises2 - photl

Rien que 150 g de fraises par jour procurent la totalité des vitamines C dont nous avons quotidiennement besoin ! Huit fraises offrent l’équivalent d’une orange ! Grâce à son magnésium, son fer et son calcium, elle participe à notre équilibre en nous aidant à produire l’énergie dont nous avons besoin.   Ce faisant, elle prévient les maladies cardio-vasculaires et fortifie nos os et nos dents.  Comme elle est composée d’une grande quantité d’eau (90%) et de potassium, on peut évidemment la conseiller aux personnes qui cherchent à retrouver leur ligne…  Peu de sucre, bonne source de cellulose, diurétique, elle améliore le transit intestinal, prend soin du foie et facilite ainsi la digestion.  

On conseille aux fumeurs de manger deux fois plus de fraises que les autres ! Pourquoi ? Parce que ces fruits sont d’excellentes sources d’acide ellagique (voir ci-dessous), un agent phytochimique très écologique, qui détruit les hydrocarbures !

La framboise, grosso modo…

Framboises2 - photl

La framboise, quant à elle, elle est chargée de phytonutriments et d’antioxydants puissants qui peuvent renforcer le système immunitaire également ! Il n’y a qu’à regarder la liste de ses atouts pour en être convaincu : vitamine C, fibres alimentaires, vitamines B, acide folique, salicylique et ellagique (encore !), magnésium, cuivre, fer, quercétine et catéchines (excellents anti-oxydants).

Pour soulager les nausées des femmes enceintes, prévenir les hémorragies et faciliter l’accouchement, on recommande de boire du thé à la framboise.  Les feuilles du framboisiers, fraîches ou séchées, peuvent fournir une tisane particulièrement efficace pour régulariser les cycles et diminuer le flux menstruel.  En cas de fièvre, un jus de framboise ! En cas d’amygdales gonflées et menaçantes : un gargarisme de jus de framboise…  de même contre les aphtes.  

Bref, ma tante avait bien raison : une cure de ces fruits rouges, sous toutes leurs formes, c’est un passeport santé !

Qu’est-ce que l’acide ellagique et les anti-oxydants…

fraises farandole

L’acide ellagique a la réputation de jouer un rôle bénéfique contre la prolifération cellulaire à l’origine du cancer parce qu’elle est un anti-oxydant puissant.  Pour rappel, l’oxygène joue un rôle fondamental dans tous les processus biologiques.  Il intervient notamment dans les processus de décomposition : comme le fer qui rouille ou le bois qui, en brûlant, produit de l’énergie puis se décompose en cendres.  C’est la même chose lorsque nous absorbons des nutriments : les cellules du corps les brûlent et les décomposent.  C’est une oxydation normale et indispensable. Souhaitée ! Or, les acides gras, par exemple, lorsqu’ils s’oxydent dans notre organisme provoquent l’apparition de radicaux libres.

Et les radicaux libres, qu’est-ce que c’est ?

Ce sont des particules ravageuses.  Elles sont notamment incriminées dans l’apparition du cancer et d’autres maladies, comme les maladies inflammatoires, par exemple.  Molécules d’oxygène instables et incomplètes, elles s’attaquent aux cellules saines pour tenter de se compléter et les détruisent, entraînant une réaction en chaîne.  C’est ce qu’on appelle le stress oxydatif ou oxydant.  Notre organisme est naturellement pourvu d’antioxydants, mais lorsque la production de radicaux libres devient trop importante, nos réserves peuvent être insuffisantes.  C’est là tout l’intérêt de consommer régulièrement des aliments antioxydants, comme nos championnes, les fraises et les framboises en saison !

Petit détour sur la vitamine C

Elle et ses effets sont plus connus, parce qu’on en parle depuis plus longtemps et que la médecine traditionnelle en a fait un cheval de bataille, chose rare en matière de nutriments !  Anti-oxydant de première qualité, la vitamine C permet de diminuer le risque des maladies cardiovasculaires, le cancer et les infections.  Très active également dans la prévention des cataractes, la vitamine C protège contre l’oxydation de la protéine qui constitue le cristallin de l’œil.

fraise - photlFramboises - photl

 

Et les fibres ?

Celles des baies rouges sont insolubles, et donc incroyablement absorbantes : elles attirent des flots d’eau dans l’intestin, rendant les selles plus volumineuses et facilitant ainsi le transit intestinal, ce qui permet de lutter contre les inconforts et la toxicité de la constipation.  Mais en plus de ce rôle précieux, les fibres des fraises et des framboises contribuent à empêcher l’acide biliaire (par ailleurs nécessaire à la digestion, quand il est produit en quantité adéquate) de se transformer en substance dangereuse et potentiellement cancérigène !

framboises farandole

 

Mise en garde !

Certaines cultures de fraises et de framboises étant industrielles, les conditions de production exigent l’utilisation de pesticides et d’engrais très néfastes et pour l’environnement et pour nos organismes.  Il est donc essentiel de toujours privilégier les fraises et les framboises bios, de son propre jardin ou dont on connaît les modes de production, comme celles d’agriculteurs raisonnables…  En principe, les pesticides ne sont pas utilisés sur les fruits cueillis, mais ceux-ci étant très périssables, on leur impose un refroidissement à 0° C et on leur administre des doses élevées de dioxyde de carbone* pour contrôler les maladies éventuelles.  Il est donc primordial de s’assurer que les fraises et les framboises qu’on consomme soient celles qu’on vient tout juste de cueillir !

*Le dioxyde de carbone est essentiel dans le corps humain. La respiration est un procédé par lequel l’oxygène est transporté dans les tissu du corps humain qui rejette alors le dioxyde de carbone.  Celui-ci assure l’équilibre du PH sanguin.  Mais il est aussi connu pour ses ravages sur la santé à partir du moment où il est excessif !  Ainsi, dans les endroits confinés et mal ventilés, l’émanation de dioxyde de carbone peut entraîner l’asphyxie.  Mais ce sont surtout ses effets de serre qui incriminent ce gaz et ses émanations intempestives ! N’en soyons pas complices…

Voir l’article sur les fraises espagnoles
(et les 10 bonnes raisons de les boycotter)…

Verrines au chocolat blanc et aux framboisesLa consommation des fraises et des framboises se décline à l’infini.  La simple dégustation du fruit frais, tel quel, comme une friandise, est un voyage exploratoire.  Les jus (qui doivent toujours être crus et frais) permettent d’absorber une grande quantité de leurs nutriments précieux.  Toutefois, il faut se rappeler que la consommation de fruits se fera de préférence à jeun puisque ceux-ci n’ont guère à séjourner dans l’estomac pour leur digestion et qu’en les y bloquant avec d’autres aliments, on entraîne une fermentation qui peut les rendre rend lourds et moins efficaces à fournir leurs précieux nutriments.

 

Rendez-vous sur la « recherche » pour trouver
les recettes aux fraises et aux framboises du site !

Avez-vous des expériences ou des souvenirs à partager avec nous ?
Et merci de partager cet art
icle sur vos réseaux sociaux.
Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr…

bleuets-1_thumb3_thumb_thumb_thumb_t[2]Bon appétit et à votre santé !






 Vous avez apprécié cet article ? Indiquez-moi juste votre prénom et votre e-mail (courriel) et je vous envoie gratuitement le livre « Les 10 aliments de la bonne humeur et leurs recettes ».

Commentaires (37)

  • Albin

    Bonsoir Bernadette,

    merci pour ce voyage aux pays des fruits rouges et de ton enfance.
    Cela nous ramène à la nôtre d’enfance, quand le goût et la provenance de ses fruits n’étaient pas si hasardeux qu’aujourd’hui !

    Ce que je ne savais pas ce sont tous les bienfaits que leur consommation nous procure, à partir du moment, comme tu le soulignes, qu’elles soient bio.

    Albin
    Albin Articles récents..J’ai une invitation très spéciale pour vous…My Profile

    Répondre
  • Sco!@couple routine

    Bonjour Bernadette,

    Tu me connais: j’arrive toujours avec une question bizarre ou un truc à part des autres!!

    Mes parents avaient des framboises qui poussaient comme ça dans la cour arrière et je me souviens qu’il y avait de minuscules insectes qui se promenaient à l’intérieur de ces petits fruits lorsqu’on les cueillait.

    C’était une des raisons pour lesquelles je n’en mangeais pas. Et il y avait aussi de petites graines dans les framboises, si je me souviens bien, et certaines personnes disaient qu’elles restaient «pognées» entre les dents.

    Et je ne sais pas si tu connais la chanson «de part chez nous» :

    Ah les fraises et les framboises…du bon vin j’en ai bu. Croyez-moi, chers villageois. Jamais je ne me suis tant plu.

    C’était n’importe quoi ces paroles, comme bien d’autres chansons du folklore québécois.

    Ah, oui! il y avait une jeune Française en stage à mon bureau qui était ici de juin à août et qui s’est gavée de fraises durant son passage, car elle disait que chez elle, c’était exceptionnel d’en manger. Il n’y en avait pas du tout comme ici. Elles étaient rares et très chères, et ce, à l’année. J’ai été surprise d’apprendre cela.

    Alors, bonne dégustation de fraises et de framboises ici ou ailleurs.

    Amicalement,

    Sco! ;)
    Sco!@couple routine Articles récents..Tu as raison, mon amour…My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Sco!,
      Ta question n’a rien de bizarre : je me souviens aussi, très bien, que nous devions vérifier les framboises parce qu’il pouvait s’y loger un petit ver blanchâtre. J’ai d’ailleurs gardé ce « tic » quand je les cueille encore aujourd’hui ! Je ne sais pas, d’ailleurs, comment fait l’amie qui me fournit mes framboises bio pour ne pas en avoir. Je lui poserai la question.
      Tu m’étonnes un peu à propos de cette Française. Peut-être les choses ont-elles changé en France à cause de l’invasion des fraises espagnoles dont les gens commencent à se méfier étant donné leurs conditions de culture. Mais, personnellement, mes plus grosses « orgies » de fraises ont eu lieu en France et elles avaient du goût quand elles étaient produites localement, je peux t’assurer !
      Merci et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Sauce tomate tout usageMy Profile

      Répondre
  • Jean-Luc (de Moralotop)

    Alors là, Bernadette, tu touches un point sensible.

    Fraises et framboises sont mes fruits préférés (avec la pêche blanche).

    Et ce n’est pas, comme pour toi, ma tante qui nous en régalait mais ma grand-mère.

    Aaaahhh… les « salades » de fraises-framboises de ma grand-mère…
    On en ignorait les vertus que tu décris mais c’était bon…juste délicieusement bon.

    Merci pour ce flash back Bernadette.
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents..Développer son réseau : Compte-rendu 3My Profile

    Répondre
  • Philippe

    Bonjour chère Bernadette,

    Merci pour ce bel article où, au-delà des chaleureux souvenirs que tu partages avec nous, tu nous fais l’éloge justifié des fraises et des framboises, mentionnant leurs nombreuses vertus … j’ai prévu quelques recettes prochaines pour les mettre également à l’honneur.
    Encore merci et à bientôt!
    Bises

    Philippe
    Philippe Articles récents..Burger à l’Italienne, Recette VeganMy Profile

    Répondre
  • sylviane

    Bonjour Bernadette

    En lisant ton article, je me suis souvenue qu’il fallait que je commande bientôt mes fraises bio pour faire les confitures

    Je n’en mange pas mais c’est un plaisir de les offrir à mes enfants et amis qui eux en raffolent

    Il existe maintenant sur le marché un produit « supplément alimentaire » à base de framboises et qui aiderait à maigrir, je l’ai acheté et te ferai part des résultats
    sylviane Articles récents..Le succès mène au bonheur : VRAI OU FAUXMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Sylviane,
      Garde-moi donc un pot !!! Je suis trop paresseuse pour faire des confitures ou si peu… Mais j’adore quand elles sont « maison ».
      Je ne connais pas le produit dont tu parles et je t’avoue que je fais en ce moment une moue sceptique. Mais comme je suis curieuse de nature, j’attends impatiemment de tes nouvelles. Cela peut servir à d’autres.
      Merci et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Sauce tomate tout usageMy Profile

      Répondre
  • Jean

    Bonjour Bernadette,
    On en apprend des choses sur ces fruits rouges. Chez nous, nous devons nous méfier en achetant des fraises, car il y en a beaucoup moins chères qui sont produites en Espagne et qui font le trajet. Donc aucun goût, c’est de l’eau et on est sûr.que c’est loin d’être du bio. Ma femme n’achète que des « gariguettes » produites près de chez nous (Montpellier).
    Amicalement.

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Jean,
      Tu fais allusion aux pires fraises qui soit et oui, en effet, il est important de s’en méfier. Les conditions dans lesquelles elles sont produites sont tout simplement scandaleuses et dangereuses même.
      La gariguette est une merveille et tu as bien de la chance de pouvoir en profiter.
      Merci et à bientôt !

      Répondre
  • Dorian

    Bonjour Bernadette,

    Merci pour cet article raffraichissant. J’adore également les fruits rouges et c’est le cas de beaucoup de personnes (un peu comme le chocolat en passant :p).
    Et si en plus c’est si bon à la santé, let’s go ! Mais du bio en priorité bien évidemment.

    Bien amicalement,
    Dorian
    Dorian Articles récents..Comment appliquer la loi de l’attractionMy Profile

    Répondre
  • Janine CESAIRE

    Bonjour Bernadette
    Merci pour ce très bel article qui me met l’eau à la bouche !
    J’ai moi aussi de très beaux souvenirs d’enfance liés aux fraises et framboises : j’allais en vacances à la campagne et avec mes amis je disparaissais des journées entières dans la forêt à la recherche de framboises et de fraises notamment ; c’était le bon temps et la liberté totale ( avant que je me retrouve en pension ! )
    En revanche je ne connaissais pas du tout les propriétés de ces fruits ; c’est vraiment extraordinaire !!

    Amitiés
    Janine
    Janine CESAIRE Articles récents..Encens et aromathérapie : résine et huile essentielle d’encensMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Janine,
      C’est étonnant de voir à quel point nous gardons des souvenirs émus de notre enfance et de ses aspects naturels et sauvages. Ces moments sont devenus plus rares même si nous les savons précieux.
      Alors ! retour à la nature ? Et pourquoi pas au moins un peu !
      Merci et à bientôt !

      Répondre
  • Marie

    Bonsoir Bernadette,

    C’est bien loin encore, malheureusement, le temps de la mara des bois et de la gariguette…mes fraises préférées. Sans parler des framboises.
    Rien de plus antioxydant et donc de plus anticancéreux que les baies rouges, tu as raison.
    Plus elles sont foncées, plus elles agissent apparemment.

    Tu nous signales quand tu vois la première rougir !

    A une autre fois.
    Marie Articles récents..Une arme inattendue contre la fatigueMy Profile

    Répondre
  • Yannick

    Bonjour Bernadette,

    J’adore !! Tout simplement :) cela me fait penser aux fraisiers et au framboisier que j’ai dans le jardin, ils commencent doucement à fleurir et bientôt …. miam !

    Mais en attendant, je suis tout à fait d’accord avec toi : prenons garde à ces fraises ou framboises que nous pouvons trouver dans les magasins ! Sinon, j’ai découvert ton article sur les fraises espagnols, un très bon article, personnellement, je boycotte tout les produits espagnols car ils sont de gros, très gros consommateurs de produit chimique dans leur agriculture.

    Merci à toi et à très bientôt
    Yannick
    Yannick Articles récents..Quoi semer et planter au mois de MaiMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Yannick,
      On attend tous avec impatience cette explosion des fruits rouges. Tu as beaucoup de chance d’en avoir chez toi. J’ai quelques fraises sauvages dans mon jardin, dans ma vilaine pelouse très nature et un framboisier qui commence à porter un peu…
      Ici, les fruits exotiques viennent du Mexique surtout et je n’ai guère plus confiance dans leur mode de production. Alors, vivement les fraises bien de chez nous ! Quant aux framboises, une de mes amies en fait la culture, bio de chez bio et j’en consomme tout l’hiver.
      Merci et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pâtes aux légumes assaisonnés et tofu marinéMy Profile

      Répondre
  • Nathalie

    Bonjour Bernadette,

    Je vois que nous avons le même genre de souvenirs avec les fraises et les framboises ! Ma mère a toujours fait des confitures et ce ne sont pas les baies qui manquaient chez nous !

    Ma plus grande joie quand nous avons emménager dans la maison où je suis actuellement, c’est (entre autres) qu’il y avait des tas de framboisiers ! J’initie mon fils à la cueillette maintenant et je pense qu’il est aussi gourmand que moi quand il s’agit de fruits rouges.

    Je te souhaite une très belle semaine !
    Nathalie Articles récents..Recette cosmétique en vidéo : Brume hydratante pour le corps Voile de CotonMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Nathalie,
      Je pense que tu mesures très bien la chance que tu as de parcourir tes framboisiers avec ton fils ! Vous vous créez des souvenirs irremplaçables et, en plus, vous vous faites du bien de l’intérieur. Gavez-vous de framboises et de rire, c’est tout bénéfice !
      Merci et à bientôt !

      Répondre
  • hannah@technique Tipi

    Bonjour Bernadette,
    Je suis ravie d’entendre toutes ces bonnes choses
    sur les fruits rouges. Je ne suis pas très fraise parce que
    c’est difficile d’en trouver des bonnes.
    Par contre les framboises sont à mon programme smoothie
    du petit dejeuner.
    Si avec ça, je ne suis pas en bonne santé!
    hannah@technique Tipi Articles récents..Bouddha était-il anorexique? Tout sur les troubles alimentaires et la biologie totaleMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Hannah,
      C’est vrai que pour trouver de bonnes fraises, il faut avoir de bonnes relations ! L’année dernière, j’ai trouvé un champ bio et j’ai cueilli et mangé jusqu’à grande fatigue… puis j’ai congelé !
      Et en hiver, j’apprécie dix fois plus encore…
      Merci et à bientôt !

      Répondre
  • Luc mister-no-stress

    Bonjour Bernadette,
    Ca tombe très bien, j’adooore les fruits rouges !
    Et si en plus ils ont autant de bienfaits, alors, je ne vais pas me priver…
    Merci de permettre à ma gourmandise d’être encouragée par ma raison !
    Prends soin de toi
    Luc Mister NO Stress
    Luc mister-no-stress Articles récents..Vivre sans stress ! Vive le moment présent !My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Luc,
      Quoi de plus merveilleux que de se faire confirmer que nos vices peuvent devenir nos vertus ? Gave-toi de ces trésors, Luc et fais-le avec d’autant plus de cœurs que certains (snif !) en sont privés !!!
      A bientôt !

      Répondre
  • Corinne

    Merci Bernadette pour toutes ces informations !
    Je me souviens aussi du jardin de mon enfance où je me gavais de fraises et framboises juteuses en rentrant de l’école…
    Difficile de retrouver cela maintenant !
    @bientôt
    Corinne
    Corinne Articles récents..Architecture papierMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Corinne,
      C’est vrai que ces pages d’enfance ont souvent disparu. Et pourtant, tout le monde en rêve. C’est une promesse que je me fais, que le jour où je me fixe enfin quelque part (je suis atteinte d’un nomadisme chronique que je soigne), je m’offrirai des haies de framboisiers !
      A bientôt !

      Répondre
  • Christian de Destresse Marketing

    Salut Bernadette,

    Chez nous, nous avons les célèbres fraises de Wépion.
    Pas de chance, en retard de 3 semaines à cause du temps.

    http://ds4.ds.static.rtbf.be/article/big_info/a/3/d/624_341_1cd7bff45143ad3425ad6ea78528c39e-1306331751.jpg

    Ca c’est de la fraise!!!

    Et puis, en forêt on a les petites fraises des bois, les mures et les myrtilles mais on ose plus les manger tellement il y a de renard et qui dit renard dit excréments de renard (ouah, perspicace le Christian), et donc psychose de L’échinococcose qui peut être mortelle (10 cas par an en France mais tout le monde à la trouille!).
    Enfin bref, bien bon tout ça.

    @+
    Christian.

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Christian,
      Je connais, bien sûr, les fraises de Wépion qui sillonne les routes de la région namuroise où ma mère a vécu 20 ans… Délicieuses, oui, mais pas aussi exceptionnelles que les Marat que je déguste en Bretagne. Bref, régionalisme oblige, tu me ramènes à une autre tranche d’enfance où nous partions cueillir les myrtilles à la cheville desquelles (enfin, façon de parler !) nos bleuets québécois n’arrivent pas, même si je les aime aussi.
      Ah, saison des fruits, soit la bienvenue !
      A bientôt !

      Répondre
  • cécile

    Pour moi c’est l’inverse! Ici en Californie nous avons des fraises locales depuis bientôt un mois! J’ai même déjà préparé mon stock de confiture (fraises et orange locale…). Un bon plan lorsqu’elle sont plein saison et bon marché, c’est de les réduire en coulis et d’en faire des petits sachets au congélateur….de cette façon, on peut se faire plaisir hors saison avec une petite mousse aux fraises par exemple…
    cécile Articles récents..Les secrets qui révèlent la beauté de votre peau, de l’intérieurMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Cécile,
      SI le beau temps continue, nous faisant passer de l’hiver à l’été, nous n’allons pas tarder à vous rattraper ! Je suis, moi aussi, très friande de ces coulis dont tu parles, mais je congèle aussi les fruits entiers qu’il m’arrive de croquer en hiver… Mais mon rêve, c’est de reproduire le jardin de ma tante, plein de fraises et de framboises qu’on cueille à la rosée…
      A bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pâtes aux légumes assaisonnés et tofu marinéMy Profile

      Répondre
  • jules charles mensah

    framboises et fraises vraiment bon pour la santé. malheusement nous en produisons pas en Côte d’Ivoire; on en trouve dans les supers marchés mais le problème d’utilisations de produits toxiques pour sa conservation st inquiettant. comment éviter ce problème?

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Le meilleur moyen d’éviter le problème, quand on vit en Afrique, c’est de faire confiance aux petits producteurs locaux qui vous offrent des fruits mûris au soleil et gorgés de vitamines bien plus naturelles que celles que nous arrivons à préserver dans nos petits fruits. Soyez sans regret pour les fraises et les framboises et profitez des mangues, corossols, papayes, fruits de la passion, ananas et autres merveilles de ce pays !!! Les supermarchés sont des magasins pour émigrés peureux qui se privent des produits locaux pourtant si savoureux et si riches pour la santé. Pensez à moi quand vous dégusterez votre prochain fruit local : vous y redécouvrirez sans doute des saveurs que j’ai oubliées depuis longtemps ! Vous avez bien de la chance… N’oubliez pas de laver soigneusement vos fruits avant de les consommer, même s’ils sont à éplucher.

      Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

© 2011-2013 Cuisine Santé-Saveur-Satiété© , tous droits réservés.

More in Articles (28 of 131 articles)
X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.

Retour en haut de la page