Le site est en rénovation, ce qui ralentit son fonctionnement. On fait vite... Ne manquez pas les effets de sa cure !

La belle aventure du sirop d’érable

Cabane à sucre - Parc OmégaQuand arrive la fin du mois de mars, au Québec, on se met à parler des érables…  C’est en effet la période où leur sève commence à monter et où s’animent les célèbres cabanes à sucre.  On y conçoit les produits de l’érable, surtout le fameux sirop dont la réputation a largement dépassé nos frontières.  feuille d'érable - label

Ces cabanes ou sucreries (un peu plus de 200 répertoriées au Québec, sans compter toutes les petites cabanes familiales) sont exploitées par des acériculteurs et sont situées au centre de l’érablière dont les arbres vont fournir leur « eau », leur sève de printemps, celle qu’ils évacuent de leurs cellules en automne pour supporter les lourds gels de l’hiver.  C’est à partir de cette sève que, par ébullition, sera élaboré le sirop d’érable, mais aussi sa tire, son beurre, son caramel, ses bonbons, ses pains de sucre, son coulis, sa gelée.

  sirop d'érable - la tire en suçon Sirop d'érable  Bonbons à l'érable

Mais la tradition de ces, très officiellement nommés, « établissements d’exploitation sylvicole intégrés » ne s’arrête pas là.  De mars à avril, on se rend en famille dans la cabane qui se transforme pour quelques semaines en une sorte de grande cantine où s’alignent de longues tables et leurs bancs prêts à recevoir des groupes impressionnants d’amateurs de ces repas conviviaux et pantagruéliques qui les relient à leur tradition :  omelettes, bacon, fèves au lard, rôties (pommes de terre en rondelles sautées au sirop d’érable), chômeur (sorte de pudding), tarte au sirop d’érable, beurre d’érable et surtout, surtout, une extraordinaire exploration : les oreilles de crisse (sortes de chips de lard salé grillées à la poêle !!!)  croustillantes, juteuses, grasses, salées à mourir, mais absolument délicieuses….

Erablière - préparation tire Erablière - préparation tire2 Erablière - préparation tire3

Le passage à la cabane à sucre serait morne et incomplet s’il ne s’achevait par la dégustation de la tire d’érable, ce sirop coulé à même la neige qui se fige et qu’on enroule autour d’un bâton, puis qui se déguste comme une sucette (appelée « suçon » au Québec !).  On l’achève en se léchant les doigts et en tortillant la langue autour de ces dents où le caramel aime à se nicher et s’incruster pour le plus grand bonheur de nos papilles. 

Erablière - dégustationErablière - dégustation2Tire d'érable - photo EtolaneTire d'érable - photo Scott SMTire d'érable - photo TsadriTire d'érable - photo Yveshelie

Un moment inoubliable, même si on s’en retourne dans nos chaumières le ventre lourd et un peu de gêne vite oubliée d’avoir « mangé cochon » !

De l’eau au sirop

Personne ne sait vraiment comment les Amérindiens ont découvert l’existence de l’eau d’érable, ni comment ils ont mis au point sa transformation en sirop.  Les légendes foisonnent sur le sujet et diffèrent d’une tribu à l’autre.

ErablièreSa saveur lui vient de cet amidon qu’emmagasine l’arbre au cours de sa croissance.  Mélangée à l’eau que boit l’arbre, il donne à celle-ci sa saveur douce et sucrée.  Cette eau d’érable est donc faite de 97% d’eau et de 3% de sucre naturel.   Si on la récolte très tôt, elle est surtout chargée en saccharose alors qu’elle s’enrichit de glucose et de fructose en fin de saison, ce qui change la couleur du sirop.Erablière - chaudière

Ses bienfaits

La richesse du sirop d’érable est un peu méconnue à l’extérieur du Québec.  Apprécié, on le considère comme un sirop simple, cousin du miel, à mettre sur des crêpes.  En réalité, le sirop d’érable est un bel exemple d’aliment très intéressant qu’on a tout avantage à utiliser en cuisine et alimentation santé pour les bienfaits qu’il offre.  En effet, il contient :

  • des acides aminés (protéines)
  • des acides organiques (dont l’acide abscissique qui contribuerait à libérer l’insuline et à favoriser l’entrée du glucose dans les muscles, abaissant ainsi le taux de sucre dans le sang)
  • des vitamines B (thiamine, riboflavine, niacine)
  • des minéraux (potassium, calcium, magnésium, manganèse, zinc, fer)
  • des composés phénoliques et flavonoïdes (anti-oxydants)

Comment l’utiliser ?

Sirop d'érable 2Il peut s’utiliser dans toutes les recettes qui réclament du sucre (retirer 20% des liquides, si nécessaire) et comme son indice glycémique est relativement bas (54 contre 70 pour le sucre) et son contenu en glucide pur, très faible (5% environ), sa consommation en quantité normale devrait  avoir un effet négligeable sur la glycémie, ce qui en fait un sucrant intéressant et nutritif.

Alors, bonne aventure à la découverte des recettes au sirop d’érable ! Suivez les parutions dans les tout prochains jours…

Merci de me dire dans les commentaires ce que vous pensez de cet article et de le partager sur vos réseaux sociaux.
Si vous l’avez trouvé sympa, bien sûr…

bleuets-1_thumb3_thumb_thumb_thumb_t[1]Bon appétit et à votre santé !

{lang: ‘fr’}

Commentaires (35)

  • Sonia

    Je viens de faire un délicieux « quatre-heures » composé de céréales, de chocolat noir en copeaux, de graines de tournesol caramélisées (rapportées d’Espagne) et nappé de sirop d’érable. Je connais ses vertus et j’adore son goût. Je l’ai découvert il y a quelques années, guidée par ma curiosité culinaire universelle. J’ai même réalisé d’après un livre de recettes anglais une tarte aux noix de pécan où le sirop d’érable était inoubliable!!! Pour moi il remplace avantageusement le sucre dans bon nombre de préparations…Je suis pour ma part française et je vis en Bourgogne, terre de tradition culinaire et de vins fameux.

    Répondre
  • sylviane

    Bonjour Bernadette

    Aië aië j’ai honte car une amie canadienne m’a apporté du sirop d’érable il y a des lustres et je ne m’en sers jamais tout en l’ayant pieusement rapporté de France lors de mon déménagement

    Mon fils m’ayant dit d’un air décontracté : »ça fait longtemps maman que tu ne fais pas de crèpes » …. je crois que le sirop va trouver une bonne utilisation comme le préconise Danièle

    Merci pour cette magnifique présentation et le design de ton blog qui flatte les yeux
    sylviane Articles récents..L’art d’utiliser votre intuition pour l’amourMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Sylviane,
      Le seul problème de ton sirop, c’est qu’il a séjourné longtemps dans de l’aluminium… Mais si tu t’offres quelques recettes à base de coriandre et surtout si tu ajoutes du vinaigre de cidre à tes salades pour drainer les résidus d’aluminium qui pourraient s’accumuler dans ton organisme !!! tu pourras enfin profiter de ce petit liquide ambré si particulier qui te fera voyager, en imagination, au coeur de nos grandes et belles forêts.
      Dis-moi si tu l’apprécies. Merci pour ton compliment et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes au four et au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Didier HENRY

    Bonjour Bernadette,

    Personnellement, je ressors « grandi » de cet article consacré au sirop d’érable. Jusqu’à présent, je le considérait comme « intéressant » gustativement, sans plus. Mais j’avoue ne m’être jamais intéressé à son indice glycémique, ni au reste d’ailleurs. Voilà un manque comblé grâce à toi !

    J’en profite pour dire qu’en principe le pouvoir glycémiant du sucre (raffiné) est LE repère sur l’échelle de mesure d’indice glycémique. Sur cette échelle, le sucre est à 100. Je ne comprends donc pas pourquoi tu dis que le sucre a un indice glycémique de 70…

    Quoi qu’il en soit, cela ne peut rendre le sirop d’érable que plus intéressant encore ! ;-)

    A bientôt,

    Didier
    Didier HENRY Articles récents..Comment vous débarrasser de votre addiction à la nourriture ?My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Didier,
      Très heureuse d’avoir pu faire rayonner un peu notre joyau québécois !
      Concernant l’indice glycémique et selon ce que j’en sais, c’est le glucose dont l’indice est de 100. Le sucre, qu’il soit de canne ou de betterave, a un IG de 70.
      L’idéal reste de choisir ses aliments en dessous de 60, voir de 50 pour les personnes qui désirent perdre du poids par l’alimentation.
      Mais ce n’est qu’une piste, comme je le dis de long en large dans l’article.
      Merci pour ton commentaire et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Omelette soufflée, pomme, cannelle et sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Duc

    Bonsoir Bernadette,
    Bon, avec toutes les recettes au sirop d’érable que tu nous mets, il faudrait envisager un voyage au Canada . J’ai un érable dans mon jardin (tout petit, ca doit être un nain, sûrement pas la même variété !) chaque fois que je passe devant, je me dis, ah la la , si je pouvais en tirer quelques .. litres .. de sirop … je le regarde d’un drôle d’air depuis ton article !
    Duc
    Duc Articles récents..Protocole Anti Trichotillomanie : Comment le Dien Chan pourrait apaiser les crisesMy Profile

    Répondre
  • Jean-Charles

    Bonjour Bernadette,

    Alors-là, tu prêches pour quelqu’un de converti.
    J’ai effectué plusieurs voyages au Canada ainsi que dans la belle province du Québec.
    Et à chaque fois, je ramenais ma cargaison de sirop d’érable.
    Ma spécialité : le cake aux pépites de chocolat, parfumé au sirop d’érable :)
    Jean-Charles Articles récents..Les naufragés du nouveau mondeMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Jean-Charles,
      Elle m’intéresse ta spécialité… Note que depuis un bon bout de temps déjà, je sucre souvent au sirop d’érable, mais surtout dans les mets crus comme les vinaigrettes, par exemple. Histoire de garder son petit parfum.
      Tu fais bien de ramener ta cargaison parce que, si je me souviens bien, le prix du sirop d’érable en France est pas mal décourageant !
      Merci de ce partage et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Philippe

    Bonjour Bernadette,

    J’avais déjà une très forte attirance pour le sirop d’érable, mais après ton article, je n’en serai qu’encore plus fanatique (sauf les petites préparations au lard dans mon cas ;-) )
    Cela me donne vraiment envie d’aller fureter prés de ces arbres, les sentir, les embrasser, les humer et les photographier, puis déguster ce que généreusement ils offrent à notre santé, cet or liquide …
    Je m’organise dès que possible pour aller faire une dégustation !
    Merci pour cette « jolie histoire » !
    Bises et à bientôt

    Philippe
    Philippe Articles récents..Tagine de Citrouille, Recette VeganMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Philippe,
      Je te dis tout de suite qu’il te faudra deux voyages : celui du printemps et des cabanes à sucre où tu pourras photographier et découvrir tout un aspect de la culture locale. Les érables sont tristes, ceinturés de chaudières (nom local d’un seau), saignant de leur or pour nos futurs plaisirs. Et puis, il y aura l’automne et ses explosions de couleurs…
      Tu sais où venir le déguster !
      Alors à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Jean

    Bonjour Bernadette,
    Je ne connaissais pas du tout les bienfaits du sirop d’érable. On en apprend tous les jours (c’est pour ça que la vieille ne voulait pas mourir. ;-) )
    Merci et bonne journée.
    Jean Articles récents..Atteindre ses objectifs, c’est subjectifMy Profile

    Répondre
  • Christian de Destresse Marketing

    Salut Bernadette,

    J’ai planté deux érables à feuilles rouges l’année passée.
    Il y en a un qui n’a pas tenu le coup à cause de la météo…les pieds dans l »‘eau et sans doute les racines pourries.
    On va voir maintenant si il reprend un peu.

    Ils ont deux mètres 50cm de haut et un tronc de 10 cm de diamètres.

    Je te promets de revenir te dire quoi quand je pourrais faire du sirop avec eux.

    @+
    Christian.
    Christian de Destresse Marketing Articles récents..Le petit Chaperon Blogueur et le grand Méchant Loup Marketeur (fin)My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Christian,
      Très drôle ! Je crois qu’il va falloir leur laisser un peu de temps. Mais tu as déjà dû savourer les couleurs à l’automne. C’est incroyable ce que cet arbre me touche à cette saison. Il paraît qu’ils sont tous rouges, mais que la couleur que prennent les feuilles dépend du sol… Je dois encore recouper cette information.
      Rendez-vous est pris… à bientôt ???
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Nathalie

    Bonjour Bernadette,

    Peut-être que ça va te paraître fou mais je n’ai goûté le sirop d’érable qu’une seule fois dans ma vie et ça fait si longtemps que je peine à me souvenir du goût !

    Ton article m’a fait voyager jusque chez toi et je t’en remercie !

    Ma question n’a rien à voir avec ton sujet mais est-ce-que tu vis dans un chalet comme celui que l’on voit en photo ? C’est le rêve de mon chéri : une maison en fuste ! :)

    A très bientôt et belle semaine à toi
    Nathalie Articles récents..Recette en vidéo : Faire son sérum anti-cernes et anti-pochesMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Nathalie,
      Je n’ai pas toujours aimé le sirop d’érable. Et je n’en fais pas un mets de haut niveau. Mais je le trouve intéressant par ses avantages nutritionnels et la facilité de son utilisation.
      Non, je ne vis pas dans un chalet de bois rond. Et heureusement ! C’est joli, c’est chaud, mais imagine la forme des murs… C’est le rêve de tout Québécois qui se respecte. Ma maison est plus classique, mais elle est plein de boiseries à l’intérieur : portes, planchers… J’ai de grandes baies vitrées et une très jolie vue sur la forêt, absolument merveilleuse quand couverte de neige fraîche (ce qu’on nous promet pour demain !).
      A bientôt et viens quand tu veux découvrir nos petits secrets !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Bernadette,
    Je ne mets quasiment jamais de sucre mais j’avoue mettre un peu de sirop d’érable lorsque je fais des crêpes pour mes petits enfants.
    Ton article donne vraiment envie de venir au Canada pour déguster sur place.
    Je te souhaite la meilleure journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Respiration bienfaisante, respiration défatigante, respiration carréeMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Danièle,
      Bravo pour les crêpes, c’est un bon plan !
      Quant à venir au Québec à cette époque, ce serait un peu dommage… Le temps est triste. Même la neige se fait pesante. Note que je dis ça aujourd’hui et qu’on annonce 30 cm cette nuit. Donc, demain, je te dirai que c’est le moment de venir, tellement la nature sera redevenue belle.
      Ceci dit, pour l’aventure de l’érable, ça vaut le voyage, quel que soit le climat.
      A bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Sco!@couple routine

    Bonjour Bernadette,

    Comme tu sais, je suis du Québec et je ne savais même pas que le sirop d’érable contenait tous ces éléments nutritifs. Ça fait tellement longtemps que j’évite tout ce qui est sucré et sucrant que je ne sais rien au sujet de certains aliments.

    Je sais aussi que de nombreuses personnes à l’extérieur du Canada aiment bien le sirop d’érable. Je l’entends régulièrement de la part d’étrangers quand je dis que je suis du Québec : ah! oui! le sirop d’érable.

    Eh bien! puisque tu peux en manger, prends-en une petite bouchée pour moi…

    Sco!
    P.S. J’espère ne pas me tromper en disant que c’est toi sur la photo de gauche en train de te sucrer le bec…
    Sco!@couple routine Articles récents..Ça m’énerve quand mon conjoint…My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Sco,
      Pourquoi ai-je pensé que tu étais Française, émigrée comme moi ?
      Je ne manquerai pas d’en déguster à ta place… Je le fais souvent pour tout ce monde d’Outre-Atlantique qui m’en réclame à chaque voyage. Lourde les boîtes de sirop…
      Oui, c’est moi sur la photo qui me délecte !!! J’attends impatiemment la prochaine coulée pour la tire, mais pas pour le repas à la cabane : plus capable !
      Merci et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Dorian

    Bonjour Bernadette,
    Ca y est j’ai l’eau à la bouche !!
    Merci pour ces beaux plats venus de l’autre côté de l’océan :)

    Dorian
    Dorian Articles récents..Comment réaliser ses rêves en un temps recordMy Profile

    Répondre
  • Janine CESAIRE

    Bonjour Bernadette

    Merci pour ce bel article évocateur qui nous fait découvrir les traditions canadiennes
    C’est vrai que la réputation du sirop d’érable a franchi les frontières : j’ai découvert ici ( à la Réunion ) un restaurant où j’ai pu déguster quelques recettes typiques mais je n’avais pas la neige !!!

    Bonne après – midi

    Janine
    Janine CESAIRE Articles récents..vitamine d et fatigueMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Janine,
      Mais j’ignorais que tu vis à la Réunion ! Alors, côté saveurs, tu es gâtée aussi… Mais il est vrai qu’ici, au Québec, nous sommes assez fiers de ce petit nectar des Dieux. Il compense un peu nos longs hivers qui, s’ils sont spectaculaires, typiques et décoratifs, sont rudes et nous interdisent bien des cultures et des récoltes…
      Profite bien de ce soleil qui nous manque un peu, cette année. A bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Nicole

    Bonjour Bernadette,
    Bien que j’habite le sud de la France, j’ai la chance qu’une amie qui vient passer l’hiver au chaud, m’en apporte gentiment et m’a conté ces traditions autour du sucre d’érable. Je déguste aussi le saumon que son beau frère a pêché!
    Nicole
    Nicole Articles récents..Commentaires sur dessin apprentissage par YannickMy Profile

    Répondre
  • Yannick

    Bonjour Bernadette,

    Tu as tout à fait raison, il semblerait qu’à l’extérieur du Québec, ses bienfaits soient un peu méconnu. En tout cas, pour ma part, je découvre tout ceci ici. Bien que dans le restaurant où je travaille, nous en mettons sur les crêpes de froments, les clients semblent trouver cela délicieux, je m’aperçois, en lisant ton article que je n’ai jamais goûté cette fameuse crêpe à l’érable :)

    Merci à toi pour ce partage très instructif, j’en parlerai aux collègue demain ;)
    A très bientôt
    Yannick Hirel
    Yannick Articles récents..Nouvelle vidéo : Comment faire un repiquageMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Yannick,
      Bon, ben j’espère que depuis que tu as écrit ce commentaire, tu as goûté ce fameux sirop. Si tu ne l’as pas aimé, c’est que ton restaurant sert un substitut qu’on appelle ici le sirop de poteau, fabriqué à base d’amidon de maïs, une horreur industrielle…
      Sinon, je suis quasi certaine que tu sauras apprécié.
      Merci et à bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • Marie

    Bonsoir Bernadette,

    Que ne donnerais-je pas pour aller la goûter sur place cette tire si fameuse !
    Merci de raviver le goût du Québec, et de cet incomparable sirop d’érable.
    Et de son beurre, pas mal non plus.
    Donc je connais maintenant le nom de l’acide qui me déculpabilise quand j’en mange un peu trop. C’est vrai, le sirop d’érable ne fait pas trop monter la glycémie.
    Merci aussi pour les photos. Et régale-toi bien.
    A une autre fois.
    Marie Articles récents..Cuisiner avec la graisse de coco : le choix idéalMy Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Marie,
      Toi qui nous parle des bienfaits du beurre de coco, tu dois connaître le joli mariage de ces deux saveurs ! J’en parle dans une prochaine recette…
      J’ai mis du temps à apprécier ce nectar local, mais je l’ai finalement intégré à ma cuisine presque quotidienne et je peux te dire qu’il passe très bien !
      Merci et à bientôt !

      Répondre
  • hannah@technique Tipi

    Bonsoir Bernadette,
    J’ai gouté à ces joies quand j’habitais au Québec…
    quand j’étais jeune et que je faisais mes études.
    Aujourd’hui, je ne sais pas comment mon estomac
    prendrait ça…ça reste d’excellent souvenirs.
    hannah@technique Tipi Articles récents..Opinion ou jugement, avez-vous peur de la critique?My Profile

    Répondre
    • Bernadette GILBERT

      Bonjour Hannah,
      Comme ça, tu as habité au Québec ! C’est sûr que la fréquentation des cabanes à sucre est un épisode qu’on ne renouvelle pas volontiers ni même qu’on supporte bien quand on a donné un tournant différent à notre alimentation… Mais le sirop d’érable, lui, c’est un aliment intéressant qu’on peut s’offrir de temps en temps, sans effet secondaire négatif du tout !
      A bientôt !
      Bernadette GILBERT Articles récents..Pommes de terre au sirop d’érableMy Profile

      Répondre
  • cécile

    Et bien moi qui raffole de ce sirop sans trop oser en utiliser, de savoir que son index glycémique n’est pas si affreux me ravie!
    Merci Bernadette!
    cécile Articles récents..Comment on Protégez votre eau avec les huiles essentielles by NicoleMy Profile

    Répondre

Laisser un commentaire

CommentLuv badge

© 2011-2013 Cuisine Santé-Saveur-Satiété© , tous droits réservés.

X

Oublié votre mot de passe ?

Rejoignez-nous

Réinitialiser le mot de passe
Veuillez entrer votre email. Vous allez recevoir votre nouveau mot de passe par email.